Théâtre et justice : les pièces qui mettent en scène des procès

Image Théâtre et justice : les pièces qui mettent en scène des procès

Les amateurs d'histoires judiciaires sont les plus passionnés par les œuvres théâtrales en rapport avec la justice. Toutefois, ce n'est pas la seule raison qui motive de nombreux écrivains à écrire puisque c'est aussi toute une aventure de mettre les histoires en scène. Si vous êtes passionné par les pièces de théâtre judiciaire et que vous désirez apprendre un peu plus sur le sujet, cet article vous est dédié.

Les Criminels de Ferdinand Bruckner

La pièce du dramaturge Autrichien, Ferdinand Bruckner, Les Criminels écrite en 1928 est une des plus célèbres de l'histoire du théâtre. Sa mise en scène souligne parfaitement les relations entre la justice et la vie quotidienne à cette époque. Par ailleurs, la pièce illustre des vocabulaires techniques du droit, énoncés de façon élaborée par les personnages. Elle représente les aspects non connus des actes de justice.

Le public a la possibilité d'effleurer des réalités non feintes et d'assister un instant au vécu des justiciables ou encore des professionnels en justice tels que les avocats. En recréant des situations judiciaires, Ferdinand Bruckner a permis à un grand nombre de personnes de découvrir la justice de façon artistique. D'ailleurs, cette mise en scène a été l'objet d'une discussion organisée par la Comédie de Valence et l'Université Stendhal-Grenoble lors de la journée d'étude se tenant à Valence en octobre 2011.

Plaidoiries d'Eric Théobald

Le dramaturge Eric Théobald a décidé de mettre en scène la pièce Plaidoiries afin d'illustrer les affaires judiciaires souvent rencontrées dans la société. Jouée principalement par Richard Berry, cette pièce de théâtre se caractérise par ses cinq plaidoiries, plutôt représentées comme des moments de vérité. Par cette occasion, l'acteur joue dans un décor inspiré des cours de justice. Il reprend parfaitement le rôle d'un avocat qui procède aux plaidoiries de cinq procès ayant marqué l'histoire judiciaire de plusieurs décennies.

En effet, la scène a été conçue dans le but d'aborder de nombreux sujets majeurs qui marquent la vie quotidienne. L'avortement, la peine de mort, la collaboration et ses atrocités durant la seconde guerre mondiale et le déni de grossesse sont, les uns comme les autres, des sujets délicats autour desquels des plaidoiries prennent forme. Non seulement cette pièce de théâtre évoque une touche d'humanité et de réalité absolue mais elle se focalise sur la dureté des propos et des actes liés aux histoires judiciaires.

La pièce fratricide 

Pourvue d'une intensité dramaturgique incomparable, cette pièce n'est pas en reste par rapport aux autres pièces de théâtre judiciaire célèbres. Le dramaturge s'était appliqué à écrire un texte dont la puissance et la profondeur impressionnent dès le début. Le sujet de la pièce est tout aussi intéressant. Il existe un affrontement entre deux frères que tout oppose. Des joutes aussi bien morales que verbales sont présentes dans la mise en scène.

Cela suscite encore plus l'intérêt du public qui ne souhaite qu'immerger dans l'univers des personnages. La scène est très réaliste puisqu'un vrai bureau d'avocat y sert de décor. Il faut dire que cette pièce est très convaincante vu l'expertise de l'auteur. Le dramaturge, avocat et animateur télé Dominique Warluzel voulait effectivement ajouter cette pièce de théâtre à son cursus. D'ailleurs, quelques échanges dans la pièce sont issus de son propre vécu. Envie d'en savoir plus ? Cliquez-ici.